13 Août

Au-delà de la valeur affective qu’un vendeur accorde à sa maison ou appartement, certains critères « objectifs » doivent être pris en compte pour fixer son prix. Cela concerne notamment l’emplacement ainsi que les caractéristiques du logement.

Concernant l’emplacement de l’appartement ou de la maison

choisir-son-emplacement Pour déterminer le prix d’un logement, il faut en premier lieu tenir compte de son emplacement. Déjà, il faut voir si la Commune est plutôt résidentielle ou non. Plus elle l’est, plus le logement gagnera en valeur. Au-delà, il y a également le quartier : même dans une même ville, les prix peuvent grandement varier en fonction du secteur. En effet, il y a tout d’abord la tranquillité du quartier. Mais il y a également la distance avec les différents services (distributeurs, services de santé…), les commerces, ou encore les écoles. La desserte joue également beaucoup : plus la maison ou l’appartement est à proximité des transports en commun (arrêt de bus, métro), plus le prix du mètre carré « explosera ».

Les caractéristiques de la maison ou de l’appartement

visite-d-un-appartementA part l’emplacement, il y a également les caractéristiques mêmes du logement. Bien évidemment, à superficie et emplacement « égaux » ou comparables, un logement où des rénovations sont encore nécessaires aura un prix plus bas qu’un autre qui a déjà été remis à neuf.
Par ailleurs, particulièrement pour les appartements, le mètre carré au premier étage est moindre par rapport à celui du deuxième, et ainsi de suite. Sinon, dans l’ensemble, un commerce à fortes nuisance situé au rez-de-chaussée affectera le prix au sein de l’immeuble.
Mais il y a également l’orientation et notamment l’ensoleillement : même s’il s’agit d’une même rue, plus une maison profite de l’éclaircissement du soleil, plus elle gagnera en prix au mètre carré.

Leave a comment